Réflexologie énergétique & Phyto-aromathérapie
Delphine Rolland
Spécialisée en maladies chroniques & troubles émotionnels
Réflexologie énergétique & Phyto-aromathérapie
Delphine Rolland
Spécialisée en maladies chroniques & troubles émotionnels

Cycles menstruels : Vivre sa féminité sereinement


Chaque femme vit sa féminité de façon différente. Pour certaines les cycles menstruels peuvent être des périodes difficiles à vivre associées à des douleurs et des sauts d’humeur perturbants.

Mieux comprendre comme notre corps fonctionne est important. Ces cycles hormonaux font partie de la nature et sont aussi source de vie. C’est grâce à cela que la femme peut enfanter. Et ce processus est aussi une façon d’éliminer les toxines et de purifier le corps.

Les différentes phases d’un cycle menstruel

La femme est un être lunaire. En effet, comme la lune et ses quartiers, la mer et ses marées, elle vit au rythme de ses cycles hormonaux.

Ces cycles se déroulent en 4 étapes (comme la lune avec ses 4 quartiers) :

  1. Les règles

  2. Préovulation (↗ des œstrogènes)

  3. Ovulation

  4. Prémenstruelle ((↗ de la progestérone)

Nous pouvons faire le parallèle avec les cycles lunaire et ses phases, je trouve cela très intéressant dans la compréhension de ce qui se passe sur la plan physique et émotionnel pour la femme durant ces phases:

  1. Les règles => la Nouvelle lune
  2. Préovulation (↗ des œstrogènes) Phase lunaire croissante (J1 à J14)

  3. Ovulation => La Pleine Lune

  4. Prémenstruelle ((↗ de la progestérone et chute des œstrogènes)    Phase lunaire décroissante (J14 à J28)

​​​​​​​​​​​​​

 Le cycle menstruel dure entre 21 et 25 jours, cela varie seion les femmes, le mode de vie. Et différents facteurs influent sur celui ci:

 

Connaitre et s’approprier son cycle hormonal est essentielle à la fois pour devenir mère ou éviter une grossesse. (par exemple, la méthode symptothermique). Cela permet également de mieux appréhender les phases de déprime ou d’excitation liées à la chute hormonale.

 En phytothérapie, il existe des plantes que nous offre la Nature pour soulager de troubles liés à ces cycles et donc de mieux vivre sa féminité. En voici ci dessous, quelques-unes qui pourront être d’un grand secours.

 Néanmoins, n’hésitez pas à faire le point avec un thérapeute formé en la matière pour un usage adapté et sécurisé.

L’achillée millefeuille

Cette plante est également une plante œstrogène-like. Elle a des propriétés antispasmodiques, anti-inflammatoires, décongestionnantes et cicatrisantes. Elle permet de réguler le flux sanguin et une détoxifiante du foie.

Elle est appropriée en cas de règles douloureuses, de cycles abondants, d'aménorrhée ou dysménorrhée. Elle agit aussi en cas de troubles de la circulation veineuse.

Elle est consommée sous forme de tisane ou de teinture mère.

Exemple d’usage en cas d’aménorrhée (passagère ou chronique):  Faire infuser 1 à 2 cuil. à café de plante sèche dans 50 ml d’eau bouillante. Boire une ou deux tasses d'infusion par jour jusqu'à ce que les règles démarrent.

Attention, cette plante est contre- indiquée pendant la grossesse (de ce fait son effet tonique pour les contractions utérines) et de plus contre-indiquée chez les personnes allergiques à la famille des astéracées.

Il existe d’autres plantes qui pourront s’avérer très utiles pour certains troubles comme le syndrome des ovaires polykystiques ou l’endométriose ou pour des troubles de la ménopause (lire mon article sur le sujet). Faites vous accompagner par un thérapeute expérimenté pour faire les bons choix.


Articles similaires

Inscription à la newsletter : 

Envoyé !

Derniers articles

Séjours revitalisation et cures détox

Nouveau lieu de consultation

Vacances estivales 2023

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion