Réflexologue Lille
Delphine Rolland

Aromathérapie et Phytothérapie

En période estivale, le soleil nous irradie de sa douce chaleur et de son éclatante lumière. Pour les chinois, cette saison est sous le signe de l’élément Feu. Cet élément nous apporte la joie, la chaleur et nous tourne vers les autres, l’extérieur. Son énergie est ascendante, dilatante et dispersante.

Une chaleur excessive (comme la canicule) perturbe l’énergie du Feu et épuise les liquides organiques. Ce qui peut alors engendrer forte fièvre, transpiration excessive, soif intense, teint rouge, troubles de la circulation sanguine, agitation ou asthénie soudaine de type syncope.

De plus cette saison est aussi synonyme d’humidité dans bons nombre de régions. Dans ces cas-là l’organisme aussi est mis à mal et apparaissent troubles intestinaux, selles molles, nausées, vomissements….

Pour te prémunir de ces désagréments et bien vivre tes vacances, voici quelques plantes et huiles essentielles alliées

Rétention d’eau, œdème

 Les plantes diurétiques comme le bouleau blanc, la fumeterre et le pissenlit sont à privilégier. 

Achète-les en vrac en magasin bio : mélange 1 cuil à café de chaque, laisse-le infuser 8 à 10 min et Tu peux en prendre 2 à 3 fois par jour le temps que cela s’améliore

En complément tu peux utiliser aussi l’huile essentielle de cyprès en massage. Dilue 60 gouttes d’huile essentielle dans 20 ml d’huile végétale. Masse tes jambes, du pied vers le genou (en remontant), à faire matin et soir.

Attention les huiles essentielles sont fortement déconseillées chez l’enfant de moins de 6 ans et la femme enceinte et allaitante. En cas de traitement anti cancéreux, il est utile de se renseigner auprès d’un spécialiste.

De plus l’huile essentielle de cyprès ne doit pas être utilisée par les personnes allergiques au pollen de cyprès.

Troubles de la circulation sanguine, jambes lourdes

 Dans ce cas de gène, les plantes vasodilatatrices comme le ginkgo, la vigne rouge, l’hamamélis et le marronnier d’inde sont bénéfiques.

Tu trouves ces plantes sous forme de mélange (2 à 3 d’entre elles) sous forme d’ampoule ou d’extrait fluide en flacon. Une cure de 4 semaines, à renouveler si besoin après 15 jours entre les 2 cures au minima.

Là aussi l’huile essentielle de cyprès est efficace. (Cf. paragraphe ci- dessus). Tu peux y associer de la menthe poivrée ou menthe douce pour soulager en cas de douleurs et stimuler le retour veineux.

Attention, le ginkgo ayant des propriétés fluidifiantes, il ne devra pas être pris avant toute intervention chirurgicale ou par les personnes hémophiles.

Quant à l’huile essentielle de menthe, éviter tout contact avec les yeux.

Mal des transports

Envie de vomir à chaque fois que tu pars sur la route des vacances ? Etat nauséeux durant les longs trajets ? Ceci peut vraiment être inconfortable et perturber ton séjour.

Pense à emporter avec toi, l’huile essentielle de menthe poivrée. Avant de monter en voiture, bus ou bateau, avales 2 gouttes sur un morceau de pain, du miel ou un sucre.

Tu peux aussi utiliser l’huile essentielle de menthe douce (moins forte au gout), de citron, de gingembre ou d’estragon. N’hésite pas à en mélanger 2. Renouvelle durant le trajet jusqu’à 3 fois.

Attention, pour les enfants (de plus de 6 ans), tu n’utilises que l’huile essentielle de menthe douce ou de citron (les autres sont trop puissantes). Pas plus de 2 prises par jour.

Attention les huiles essentielles sont fortement déconseillées chez l’enfant de moins de 6 ans et la femme enceinte et allaitante. En cas de traitement anti cancéreux, il est utile de se renseigner auprès d’un spécialiste.

Troubles intestinaux liés à infection

Les voyages sont souvent aussi synonymes d’infection du système digestif surtout dans les endroits chauds et humides. Il est essentiel en premier lieu de faire attention à ce que tu manges et à l’eau que tu bois. Il faut t’assurer de la bonne qualité et fraicheur, surtout si tu es déjà sensible sur ce plan à la base.

Et si malgré ces précautions tu te tords de douleurs et es pris de diarrhées, les huiles essentielles d’origan, de thym à thymol ou de linalol ainsi que celle de cannelle feuilles.  Dès les premiers symptômes, prends 2 gouttes de l’une de ces huiles essentielles idéalement dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale ou de jus/pulpe d’aloé vera.

En complément bois 1,5l d’eau par jour afin de ne pas souffrir de déshydratation.

Si à l’inverse tu souffres de constipation liée au changement alimentaire ou la chaleur, l’ispaghul ou le psyllium sont efficaces. En complément il est indispensable là aussi de bien boire 1,5l d’eau par jour.

Attention les huiles essentielles sont fortement déconseillées chez l’enfant de moins de 6 ans et la femme enceinte et allaitante. En cas de traitement anti cancéreux, il est utile de se renseigner auprès d’un spécialiste.

Piqûres de moustiques ou autre insecte

Eh oui l’été c’est aussi une saison où certains insectes viennent nous titiller, entre autres les moustiques.

Afin de tenir éloigner ces petites bêtes, tu peux préparer un mélange de géranium rosat et de citronnelle : 3 gouttes de chaque en diffusion ou appliquées sur toi, après dilution dans de l’huile végétale. Cependant évite de t’exposer au soleil après application car l’huile essentielle de citronnelle est photosensible et peut provoquer des petites taches brunes sur la peau.

Et si malgré cela tu te fais piquer, applique sur chaque bouton de l’huile essentielle de lavande aspic : 1 goutte diluée dans une noisette d’huile végétale ou d’aloe vera. Renouvelle 2 à 3 fois par jour jusqu’à disparition des démangeaisons.

Attention, parfois cela peut être infecté, il sera alors utile de rajouter de l’huile essentielle de tea tree (1 goutte) ou de demander conseil en pharmacie surtout si ça s’associe à de la fièvre.

Coups de soleil

L’exposition prolongée et sans protection est un vrai danger pour la peau. IL est essentiel d’appliquer une crème, lait oui huile protectrice ou de se couvrir un peu pour éviter toutes brûlures intenses ou mélanome.

En cas de coups de soleil, pour calmer la brûlure, appliques un mélange d’huile essentielle de lavande aspic et/ou de lavande fine (10 gouttes de chaque) diluées dans 10 ml d’aloe vera. Renouvelle 3 fois/ jour jusqu’à disparition de la gêne.

Un air de fraicheur

Dernière astuce, pour rafraichir lieu de vie pense à diffuser de l’huile essentielle de menthe, de pamplemousse et de citron. (Tu peux mélanger plusieurs gouttes de chaque). Laisse diffuser environ 15-20 minutes.

Et pourquoi pas quelques gouttes d’huile essentielle de menthe ou de citron dans un gel douche ou du shampooing pour une douche tonique et rafraichissante.

Bel été

Remarque générale : L'usage par voie orale d'huile essentielle devra se faire avec grande précaution pour éviter toute intoxication. Il faudra au préalable se renseigner auprès d'une personne experte sur les contre-indications de l'huile essentielle car certaines présentent de vraies toxicités : hépatotoxique, neurotoxiques. De plus elles peuvent avoir des interactions avec des traitements médicamenteux.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion